Sous la forme d’un abécédaire, La Transgression et l’Inexistant propose une trentaine de concepts dont l’intrication organique expose le système mis en place par Mehdi Belhaj Kacem depuis une dizaine d’années et développé depuis L’esprit du nihilisme. Une structure qui se prête idéalement au format numérique.

MBK



Date de publication : janvier 2016
Format : ePub 3 à marges fixes
Langue : français
ISBN version numérique grand public :9782955184301
Prix catalogue : 7,99 €

Plus de détails et revendeurs associés

Extrait de la publication :

Art

«  (…) l’art est l’exposition publique de ce que fait, de manière immanente, la politique surdéterminée par la science aux animaux humains. C’est-à-dire l’exposition du Mal. Dans la modernité depuis Sade, cette structure de ce qu’est l’art s’est épurée à l’extrême : les arts de masse, permis par la technologie elle-même, ont démocratisé toutes les formes de ce qu’Artaud appelait le « théâtre de la cruauté ». De Goya à Bacon, de Schönberg à Ligeti, du film d’horreur ou d’épouvante aux feuilletons « gonzo », du rock’n’roll au rap, bref, et en un raccourci comme en cent : de Sade à la méga-industrie pornographique, que ce soit en mode populaire ou élitaire, l’art est devenu ce qu’il a toujours été essentiellement : une exposition intraitable, systématique et, dit-on parfois, complaisante, du Mal pur. »