Le Grand Palais célèbre le talent de Niki de Saint Phalle par une exposition haut en couleur. L’événement éclaire tant le travail de l’artiste que sa vision.

Qu’elles soient Nanas, tout en courbes, éclatantes de couleurs et de vie, dansantes, délurées, expression d’une totale liberté, ou femmes-maisons, immenses sculptures habitables, quintessence de l’abri maternel ; qu’elles soient Mères dévorantes, portant collier de perles, robe à fleurs et sac à main, ou qu’elles soient Déesses dont le corps composé d’un conglomérat d’objets hétéroclites semble avoir surgi d’un chaos primordial, les femmes tiennent une place prépondérante dans l’œuvre de Niki de Saint Phalle (1930-2002). Elles sont l’expression d’une révolte profonde et entière qui a conduit la jeune fille de bonne famille, qui posa un temps comme mannequin pour des revues de mode, à refuser le destin conventionnel qui lui était réservé, et à prendre très tôt une place de premier plan dans le monde de l’art. À travers ces différentes figures féminines, qui sont à la fois les sujets et les objets de son art, Niki de Saint Phalle inaugure un questionnement sur le statut des femmes qui fait d’elle l’une des premières artistes féministes. Elle dénonce les rôles étroits dans lesquels la société enferme les femmes, tout en montrant la puissance qui les habite, leur vitalité, leur créativité. Elle appelle de ses vœux un monde où les femmes pourraient être des héroïnes, et choisit d’en devenir une. « Je n’accepterais pas les limites que ma mère tentait d’imposer à ma vie parce que j’étais une femme. NON. Je franchirais ces limites pour atteindre le monde des hommes qui me semblait aventureux, mystérieux, excitant. » Et Niki de Saint Phalle inventa le Nana Power !

couv-ebook-niki

Artiste : Niki de Saint-Phalle
Auteur : Camille Morineau
Éditeur : RMN-GP
Date de publication : 1er mars 2017
Format : ePub 3 à marges fixes
Langue : français et anglais
ISBN version numérique grand public : 9782711863853
Prix catalogue : 4,99 €