Apparue dans le contexte des années 50 et 60, l’œuvre de Debord s’est efforcée d’achever le projet à la fois artistique, éthique et politique porté par le dadaïsme et le surréalisme dans la première moitié du XXe siècle : jusqu’à affirmer la nécessité pour l’art de se supprimer en tant que tel, pour mieux se réaliser dans la vie et comme vie. Les différents articles qui composent ce recueil entendent revenir sur quelques-unes des principales expériences, ou quelques-uns des principaux concepts mis en jeu pour cela : situations, dérives, détournements. On les examinera dans leur systématicité, leur complexité voire leur ambiguïté ; on s’interrogera sur leur devenir, après le reflux y compris des mouvements révolutionnaires dans les années 70, ainsi que sur celui du programme de dépassement de l’art dont ils procédèrent. Comme autant de manières d’en questionner l’intérêt aujourd’hui encore, pour penser et agir un projet émancipateur.

Collection « Perspectives inactuelles »
Qu’est-ce qu’être contemporain ? Être déphasé par rapport au donné du présent ; savoir qu’il est construit, autrement dit déconstructible et reconstructible : se le réapproprier en tant qu’il est Histoire. Au croisement de l’art et du politique, la collection « Perspectives inactuelles » propose par des reprises historiques et philosophiques précises d’y contribuer.

 

Auteurs : François Coadou, Pierre Macherey, Patrick Marcolin
Éditeur : Art Book Magazine / Ensa Limoges
Date de publication : 2 février 2017
Format : ePub 3 à marges fixes
Langue : français et anglais
ISBN version numérique grand public :9782821600881
Prix catalogue : 6,99 €

Visualiser un extrait de la publication

Disponible en librairies :