Depuis une dizaine d’années, Guillaume Constantin développe une pratique sculpturale remettant en jeu les classifications qui nous permettent d’identifier et de hiérarchiser les composantes matérielles du monde.

Nées des zones incertaines de la taxinomie, ses œuvres sont à la fois dispositifs de monstration, objets du regard et de spéculation. En mettant en dialogue différentes typologies d’artefacts, Guillaume Constantin fait usage des processus qui confèrent leur valeur aux matériaux et aux gestes qui les ont façonnés. Affleurant à la surface du présent, les ressources matérielles dont il s’empare ont circulé dans l’espace et dans le temps selon des conditions fluctuantes d’anoblissement et de déclassement. Constitué de fragments d’architecture, de collection d’objets brisés ou de reproductions sans valeur d’œuvres anciennes, ce répertoire matériel a été déchu de toute nomenclature. Propulsés hors des cadres normatifs et des grilles de lecture qui permettraient de s’accorder sur leur statut, ces états non nommés de la matière n’ont pourtant pas été relégués à la sphère du rebut.

Pour cette première exposition personnelle à Tours en 2015, Guillaume Constantin a choisi d’investir l’un des vestiges de l’octroi qui autrefois ceinturait la ville. Frontière économique et administrative, ce pavillon de la place Choiseul a constitué, jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, un lieu stratégique de modification de la valeur de tout bien qui en franchissait le seuil. Sous le règne de Louis XV, la construction des octrois s’inscrit dans un vaste programme de restructuration du territoire. Réduite à son acception économique, la circulation des individus et des biens est administrée selon un système strict de contrôle mais aussi de taxation de toute chose à laquelle est prêtée une valeur marchande potentielle. Détournant les typologies et réglementations établies par l’esprit rationaliste de l’administration du Trésor, Guillaume Constantin rend à l’octroi de la Place Choiseul toute sa dimension historique.

 

Auteurs : Guillaume Constantin, Sandra Delacourt
Éditeur : Naima
Date de publication : 28 mars 2018
Format : ePub 3  à marge fixe
Langue : français
ISBN version numérique grand public : 9782374400501
ISBN version numérique collectivités : 9782374400518
Prix Public : 3,99 €