Expliquer, c’est impliquer soi-même et les autres

Autrefois la ville naissait et grandissait lentement comme un organisme vivant.
Aujourd’hui les agglomérations urbaines sont construites en peu d’années mais le résultat est souvent un désastre.
Pour éviter ces erreurs, Nicolas Schöffer a conçu une ville dont toutes les fonctions sociales, techniques, esthétiques, etc. sont posées cybernétiquement, dès le point de départ, afin que la vie des hommes devienne une réussite dans une ville heureuse.

Première édition, « Bibliothèque Médiations » sous la direction de Jean-Louis Ferrier, Denoël/Gonthier, 1974.

 

 

Auteur : Nicolas Schöffer
Éditeur : Naima
Date de publication : 22 juin 2018
Format : ePub 3
Langue : français
ISBN version numérique grand public : 9782374400662
ISBN version numérique collectivités : 9782374400679
Prix Public : 2,99 €

 

« Rien n’est et ne sera plus actuel dans la vie de la société que l’organisation de la ville, celle-ci étant pratiquement synonyme de l’organisation de la vie, de même que la qualité de la ville est synonyme de la qualité de la vie.

La crise profonde qui a surgi subitement, du fait de l’apparition massive et dangereuse de transformations écologiques nocives, a mis en évidence toutes les carences inhérentes aux problèmes urbains en général et leurs répercussions profondes et tentaculaires dans le comportement et le psychisme des individus et des groupes.

Le phénomène, tout en étant prévisible et progressif a surpris néanmoins par son ampleur, son accélération, et surtout par ses prolongements possibles.

Les réactions, si violentes qu’elles soient, restent dispersées. Les signes d’affolement qui les accompagnent la plupart du temps montrent essentiellement le manque d’une analyse claire des problèmes et d’une vue synthétique englobant leur ensemble, les plaçant dans un dispositif précis qui permettrait la préparation d’un organigramme efficace, base de l’élaboration de concepts prospectifs sans lesquels aucun programme d’action ne peut être envisagé. »