Dorian Gaudin privilégie les jeux de correspondances reliant les mondes organique, psychique et matériel. Combinant performances, sculpture et cinéma, son œuvre joue des allers-retours entre l’automatisation et le vivant. L’artiste met en mouvement, désarticule et mécanise, en conjuguant les genres (théâtre de l’absurde et cinéma de science-fiction, burlesque et minimalisme). Dans son exposition au Palais de Tokyo, machine et rituel social, illusion visuelle et présence physique mettent en œuvre une mécanique qui est aussi celle des sentiments. Révélant la capacité qu’ont les objets à faire récit et à susciter notre inclination, les œuvres de Dorian Gaudin nous rappellent la façon dont le fétichisme des objets et de la technique régit notre rapport au monde.

Au sommaire de ce livre :
– « Théâtre incomparable : la splendide ambiguïté des machines de Dorian Gaudin » : un essai de Kate Sutton.
– « Mécanique des sentiments » : entretien entre Dorian Gaudin et Julien Fronsacq

Au sujet des auteurs :
– Kate Sutton est une auteure vivant actuellement à Zagreb. Elle écrit des articles et comptes rendus d’exposition pour divers magazines – notamment ArtforumBidounFriezeIbraaz et LEAP – et contribue régulièrement à Artforum.com. En 2013, elle a reçu un soutien à l’écriture de la Andy Warhol Foundation.
– Julien Fronsacq est commissaire d’exposition au Palais de Tokyo. Il est commissaire de l’exposition personnelle de Dorian Gaudin.

Livre publié à l’occasion de l’exposition personnelle de Dorian Gaudin au Palais de Tokyo, 03.02 – 08.05 2017

Artiste : Dorian Gaudin
Auteurs : Kate Sutton, Julien Fronsacq
Éditeur : Palais de Tokyo
Collection : Livres monographiques
Date de publication : 10 octobre 2018
Format : ePub 3 à marge fixe
Langues : français & anglais
ISBN grand public : 9782847110777
ISBN collectivités : 9782847110890
Prix catalogue : 9,99 €

 

 

Disponible en librairies, notamment :