Première monographie de l’artiste qui fait des états du corps en mutation le territoire de ses recherches, entre désirs et souffrance : un livre-objet non pas chronologique ou descriptif, mais davantage tourné vers l’intimité d’un processus de création, conviant le lecteur à s’immerger dans un geste pictural et à plonger dans le quotidien d’un atelier.

Entre l’âge de sept ans et vingt ans, Sarah Jérôme exerce la danse quotidiennement. La danse classique appelle à un dressage du corps, une discipline que l’artiste a peu à peu refusée et abandonnée. En 2008, elle décide de se plonger dans le dessin, la peinture et la sculpture. Le corps constitue la colonne vertébrale de sa réflexion plastique. Des ramifications s’opèrent vers d’autres territoires comme le temps, la mémoire, le paysage et la matière. Ses œuvres génèrent des impressions contradictoires. Si la danse représente une source de jouissance et de beauté, elle renferme aussi la douleur, la privation et la soumission. La grâce y est synonyme de torture.

Cette monographie est une invitation à la découverte du regard d’une artiste qui retranscrit le monde à travers un spectre à la fois poétique et critique dans une esthétique de la dissonance. Au moyen de media protéiformes comme le dessin, la peinture, la sculpture ou l’installation cet ouvrage est le témoignage d’une démarche qui sensibilise le spectateur à une vision tapissée de zones grises d’une troublante attraction.

« Un rapport dichotomique que Sarah Jérôme distille dans son œuvre en opérant à des frottements entre la séduction et la répulsion, l’étonnement et l’effroi, le rêve et le cauchemar, la délicatesse et la brutalité. Elle explore un espace entre-deux, deux états, deux sentiments, deux moments. Son œuvre engendre une vision plurielle de notre histoire, des relations humaines et de nos relations à la nature. Entre épanouissement et aliénation, l’artiste sonde la matière humaine pour en extraire les trésors monstrueux. »

Sarah Jérôme est née en 1979 à Rennes, elle vit et travaille à Montreuil. Diplômée du conservatoire national supérieur de danse de Paris en 1998, elle fait un passage à l’Opéra national de Lyon puis se tourne vers les arts plastiques et étudie à l’école nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.
Son œuvre engendre une vision plurielle de notre histoire, des rapports humains et de notre relation à la nature.

Auteurs : Sarah Jérôme, Richard Leydier, Amélie Adamo
Éditeur :  Art Book Magazine
Date de publication : 11 mars 2020
Format : epub 3 à marges fixes
Édition bilingue (français, anglais)
ISBN version numérique grand public : 9782821601369
Prix catalogue : 6,99€

Classifications  :
Thème BISAC : ART016010 : ART / Individual Artists / Artists’ Books
Thème CLIL : 3680 : Peintres, Monographie